Articles

FavorisPrisPourLivre

Le sexe ni la mort

Quel beau livre ! Trois essais sur les deux grandes préoccupations de notre existence.

André Comte-Sponville nous explique

«  » Le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement « , écrit La Rochefoucauld. Cela fait au moins une différence avec le sexe : le regarder fixement, voilà ce que peu d’hommes et de femmes, de nos jours, s’interdisent ou redoutent. Pourquoi, s’agissant de sexualité, est-ce pourtant cette formule qui m’est venue, jusqu’à me fournir, ou peu s’en faut, mon titre ? Peut-être parce que l’essentiel, ici aussi, échappe au regard, ou l’aveugle, tout en continuant de le fasciner. Le sexe est un soleil ; l’amour, qui en vient, s’y réchauffe ou s’y consume. Les mortels, disaient les Anciens pour distinguer les hommes des animaux et des dieux. Nous pourrions, tout autant, nous nommer les amants : non parce que nous serions les seuls à avoir des rapports sexuels, ni à aimer, mais parce que le sexe et l’amour, pour nous, sont des problèmes, qu’il faut affronter ou surmonter, sans les confondre ni les réduire l’un à l’autre. Cela définit au moins une partie de notre humanité : l’homme est un animal érotique. » A. C.-S.

 

FavorisPrisPourLivre

Le petit traité des grandes vertus

Un monument en matière de philosophie morale. Ce fut le livre qui révéla André Comte-Sponville au grand public.

Amazon en parle

« Mieux vaut enseigner les vertus que condamner les vices. La morale n’est pas là pour nous culpabiliser, mais pour aider chacun à être son propre maître, son unique juge. Dans quel but ? Pour devenir plus humain, plus fort, plus doux. De la politesse à l’Amour en passant par le Courage et la Tolérance, André Comte-Sponville, en s’appuyant sur les plus grands philosophes, nous fait découvrir dix-huit de ces vertus qui nous manquent et nous éclairent. A pratiquer sans modération. » Source Amazon.

 

DVD

L’amour – Cours en 3 CDs

À écouter sans modération. André Comte-Sponville est un orateur exceptionnel. Dans ce magnifique cours sur l’amour, il nous montre une fois de plus toute l’étendue de son talent pédagogique.

André Comte-Sponville nous explique

« L’amour se dit en plusieurs sens, qu’on se plaît parfois à confondre et que nous essaierons au contraire de distinguer. Il y a le rêve de la fusion et l’expérience du manque. Il y a la passion et l’amitié. Il y a l’amour qui prend et l’amour qui donne. Celui qui rêve et celui qui connaît. L’amour fou et l’amour sage. Il y a “la grande souffrance du désir”, comme dit Platon; mais aussi sa puissance et sa joie, comme dit Spinoza. Et puis il y a la charité, la très douce et très pure charité. Mais en sommes-nous capables ?
Tout cela peut se dire en grec, autour de trois mots, qui sont comme les trois noms de l’amour : éros, philia, agapè. C’est ce que nous essaierons de comprendre, en français, et tel est le plan de cet exposé. L’erreur serait d’opposer ces trois amours, comme s’il fallait choisir entre eux. Le vrai est qu’ils vont ensemble. Ce ne sont pas trois mondes différents, ni trois essences séparées. Ce sont plutôt trois pôles (dont l’un, peut-être, imaginaire), mais dans un même champ, qui est le champ d’aimer; ou trois moments dans un même processus, qui est celui de vivre; ou trois concepts, toujours plus pauvres que l’infinie complexité du réel, qu’ils aident à comprendre, certes, mais ne sauraient remplacer. Reste alors à vivre ces trois amours, autant qu’on peut, et c’est la seule façon d’aimer la vie. » A. C.-S.

 

MultimediaIcone

L’amour – Le sexe ni la mort

La présentation multimédia complète de la première partie de l’ouvrage « Le sexe ni la mort » d’André Comte-Sponville.

Remarque – Actuellement, nous n’avons pas encore la possibilité d’exporter nos présentations multimédia en html5. Nous y travaillons car l’exportation actuelle a plusieurs conséquences :

Le temps de chargement initial peut durer une poignée de secondes. Pendant ce temps, la page affichée est noire. Nous n’y pouvons pas grand chose.

Vous ne pouvez pas profiter des animations graphiques.

Passé ces obstacles (plutôt légers), nous vous souhaitons une très agréable lecture multimédia.

Précisions

Nous avons tenté de suivre au plus près la pensée d’André Comte-Sponville. Vous y découvrirez exposées clairement (grâce à l’auteur de l’ouvrage) et surtout dans un support de présentation particulièrement riche, les notions suivantes :

Les trois types d’amour que sont Éros, Philia et Agapè.

Le passage (existentiel) difficile d’Éros à Philia.

L’amour inconditionnel qu’est Agapè

Vous pouvez télécharger la présentation en haute résolution au format PDF.