FavorisPrisPourLivre

C’est chose tendre que la vie

C’est chose tendre que la vie.
Entretiens avec François L’Yvonnet.
Albin Michel, collection « Itinéraires du savoir »
544 pages, 24 €
(en librairie le 3 septembre)

ISBN 978-2-226-31727-8

Quatrième de couverture

« Citons une dernière fois la formule de Montaigne, qui pourrait servir de titre à notre livre : “C’est chose tendre que la vie, et aisée à troubler…” La philosophie, pour la plupart d’entre nous et quoi qu’ait pu prétendre Épicure, n’abolit pas ce trouble, toujours possible, mais rend cette tendresse-là un peu plus précieuse, un peu plus consciente, un peu plus réfléchie, un peu plus forte, un peu plus libre, un peu plus sage… Puis il y a le plaisir de penser, qui est l’un des plus vifs qui soient ! »

Stimulé par les questions de François L’Yvonnet, André Comte-Sponville revient sur son parcours, depuis l’enfance jusqu’à aujourd’hui, et présente un tableau d’ensemble de sa philosophie. Un livre-bilan, à la fois singulier et fort.