MultimediaIcone

Le capitalisme est-il moral ?

Cette troisième partie intitulée « Le capitalisme est-il moral ? » aborde les notions suivantes :

  • La mode de l’éthique d’entreprise
  • L’erreur de Marx
  • Définition structurelle du capitalisme
  • Définition fonctionnelle du capitalisme


Cliquez pour télécharger la présentation PDF

Vous pouvez visualiser puis télécharger la présentation en « haute définition » au format PDF.

Quelques conseils pour une lecture agréable :

  • Télécharger le PDF, une fois qu’il est affiché dans la fenêtre.
  • Une fois le fichier téléchargé, affichez-le depuis votre lecture « PDF ».
  • Depuis votre lecteur « PDF », activez le mode diaporama.
  • Pour passer à la diapo suivante ou précédente, utilisez les flèches du clavier.
  • Vous pouvez cliquer sur les liens de chaque sommaire.

MultimediaIcone

Les limites et la distinction des ordres

Cette deuxième partie intitulée « Les limites et la distinction des ordres » aborde les notions suivantes :

  • Les ordres pascaliens
  • L’ordre techno-scientifique
  • L’ordre juridico-politique
  • L’ordre de la morale
  • L’ordre éthique


Cliquez pour télécharger la présentation PDF

Vous pouvez visualiser puis télécharger la présentation en « haute définition » au format PDF.

Quelques conseils pour une lecture agréable :

  • Télécharger le PDF, une fois qu’il est affiché dans la fenêtre.
  • Une fois le fichier téléchargé, affichez-le depuis votre lecture « PDF ».
  • Depuis votre lecteur « PDF », activez le mode diaporama.
  • Pour passer à la diapo suivante ou précédente, utilisez les flèches du clavier.
  • Vous pouvez cliquer sur les liens de chaque sommaire.

MultimediaIcone

Le retour de la morale

La première partie intitulée « Le retour de la morale » aborde les notions suivantes :

  • Un retour essentiellement dans le discours.
  • Les trois durées expliquant ce retour de la morale.
  • La brève durée.
  • La moyenne durée.
  • La longue durée.


Cliquez pour télécharger la présentation PDF

Vous pouvez visualiser puis télécharger la présentation en « haute définition » au format PDF.
Quelques conseils pour une lecture agréable :

  • Télécharger le PDF, une fois qu’il est affiché dans la fenêtre.
  • Une fois le fichier téléchargé, affichez-le depuis votre lecture « PDF ».
  • Depuis votre lecteur « PDF », activez le mode diaporama.
  • Pour passer à la diapo suivante ou précédente, utilisez les flèches du clavier.
  • Vous pouvez cliquer sur les liens de chaque sommaire.

Contacts

Agenda

La mise en place d’un agenda des événements publics d’André Comte-Sponville.

A noter

Les événements sont affichés par date. Pour avoir le détail d’un événement, il suffit de cliquer sur l’élément correspond.

Les principales informations fournies sont :

La description de l’événement.

Le lieu avec un affichage cartographique.

L’organisateur.

Un lien pour en savoir plus.

A venir...

novembre

Aucun événement

décembre

Aucun événement

janvier

Aucun événement

février

Aucun événement

mars

Aucun événement

avril

Aucun événement


FavorisPrisPourLivre

Dictionnaire philosophique

De mon point de vue, une œuvre magistrale ! C’est bien la philosophie d’André Comte-Sponville qui nous éclaire en plus de 1600 définitions.

André Comte-Sponville nous explique

« J’aime les définitions. J’y vois davantage qu’un jeu ou qu’un exercice intellectuel : une exigence de la pensée. Pour ne pas se perdre dans la forêt des mots et des idées. Pour trouver son chemin, toujours singulier, vers l’universel.
La philosophie a son vocabulaire propre : certains mots qui n’appartiennent qu’à elle, d’autres, plus nombreux, qu’elle emprunte au langage ordinaire, auxquels elle donne un sens plus précis ou plus profond. Cela fait une partie de sa difficulté. Un jargon ? Seulement pour ceux qui ne le connaissent pas ou qui s’en servent mal. Voltaire, à qui j’emprunte mon titre, a su montrer que la clarté, contre la folie des hommes, était plus efficace qu’un discours sibyllin ou abscons. Comment combattre l’obscurantisme par l’obscurité ? La peur, par le terrorisme ? La bêtise, par le snobisme ? Mieux vaut s’adresser à tous, pour aider chacun à penser. La philosophie n’appartient à personne. Qu’elle demande des efforts, du travail, de la réflexion, c’est une évidence. Mais elle ne vaut que par le plaisir qu’elle offre : celui de penser mieux, pour vivre mieux. C’est à quoi ces 1 654 définitions voudraient contribuer. » A. C.-S.

 

FavorisPrisPourLivre

Le sexe ni la mort

Quel beau livre ! Trois essais sur les deux grandes préoccupations de notre existence.

André Comte-Sponville nous explique

«  » Le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement « , écrit La Rochefoucauld. Cela fait au moins une différence avec le sexe : le regarder fixement, voilà ce que peu d’hommes et de femmes, de nos jours, s’interdisent ou redoutent. Pourquoi, s’agissant de sexualité, est-ce pourtant cette formule qui m’est venue, jusqu’à me fournir, ou peu s’en faut, mon titre ? Peut-être parce que l’essentiel, ici aussi, échappe au regard, ou l’aveugle, tout en continuant de le fasciner. Le sexe est un soleil ; l’amour, qui en vient, s’y réchauffe ou s’y consume. Les mortels, disaient les Anciens pour distinguer les hommes des animaux et des dieux. Nous pourrions, tout autant, nous nommer les amants : non parce que nous serions les seuls à avoir des rapports sexuels, ni à aimer, mais parce que le sexe et l’amour, pour nous, sont des problèmes, qu’il faut affronter ou surmonter, sans les confondre ni les réduire l’un à l’autre. Cela définit au moins une partie de notre humanité : l’homme est un animal érotique. » A. C.-S.

 

FavorisPrisPourLivre

Le goût de vivre

Une sélection d’articles d’André Comte-Sponville dans divers supports médiatiques.

Amazon en parle

« Philosopher pour tous, sans préparation, sans précaution, et dans la langue commune : tel était le pari d Alain, dans ses célèbres Propos. Tel est celui d’André Comte-Sponville, dans les siens. La philosophie, pour lui, est le contraire d’une tour d’ivoire ; elle n’existe que dans le monde, que dans la société, et d’autant mieux qu’elle s’y confronte davantage. Écrire dans les journaux, c’est penser dans la Cité, comme il convient, et pour elle. Ces 101 propos, le plus souvent inspirés par l’actualité, constituent la plus vivante des introductions à la philosophie, mais aussi davantage : un livre de sagesse et de citoyenneté. » Source Amazon.

 

FavorisPrisPourLivre

Le capitalisme est-il moral ?

Une analyse basée sur la distinction des ordres et qui débouche sur l’amoralisme (ni moral, ni immoral) du capitalisme.

Amazon en parle

« Le capitalisme est-il moral ? Nul ne peut se soustraire à la question puisque aucun d’entre nous n’échappe ni à la morale ni au capitalisme. Par son travail, son épargne et sa consommation, chacun participe à un système économique que les uns justifient et que d’autres condamnent au nom de concepts éthiques. Deux démarches intellectuelles que le philosophe André Comte-Sponville passe au crible de l’analyse lucide. Une grille de lecture étonnamment claire, qui débouche sur un appel à la responsabilité. » Source Amazon.

 

FavorisPrisPourLivre

Le petit traité des grandes vertus

Un monument en matière de philosophie morale. Ce fut le livre qui révéla André Comte-Sponville au grand public.

Amazon en parle

« Mieux vaut enseigner les vertus que condamner les vices. La morale n’est pas là pour nous culpabiliser, mais pour aider chacun à être son propre maître, son unique juge. Dans quel but ? Pour devenir plus humain, plus fort, plus doux. De la politesse à l’Amour en passant par le Courage et la Tolérance, André Comte-Sponville, en s’appuyant sur les plus grands philosophes, nous fait découvrir dix-huit de ces vertus qui nous manquent et nous éclairent. A pratiquer sans modération. » Source Amazon.